Médecine Nouvelle

De plus en plus d'appoches novatrices nous apprennent que les bactéries et les champignons ont un rôle à jouer dans notre organisme. Par exemple, je ne vous apprends rien, le biotope intestinal en est un fameux exemple. Savez-vous que nous avons 10 fois plus de bactéries dans notre organisme, que de cellules? Mais, comment valider l'incohérence qui consiste à décrire le système immunitaire comme notre barrière anti-bactérienne, comment accepter l'idée que cette barrière laisse tranquille tous ces alliés de notre organisme? Pourquoi soudain y-a-t-il des emballements bactériologiques qui nécessiteraient l'emploi d'antibiotiques?

Toutes ces questions, je me les suis posées, et aucune réponse n'est valable, car trop de contradictions sont là.

Et s'il y avait, au départ, une lacune dans nos observations..?

Supposons en effet, que lorsque le système immunitaire nous semble "affaibli", ou "débordé", il ne soit en fait qu'en surveillance, et qu'il laisse agir bactéries et champignons à des fins qui nous échappent..?  Dans cette hypothèse, nos interventions ne seraient que des coups d'épée dans l'eau, faites pour nous rassurer nous-même sur des phénomènes dont nous ne comprenons pas la portée........

Voici une métaphore qui pourrait bien nous aider à comprendre:

Supposons que vous ayez décidé de refaire les peintures dans votre maison, les murs actuels étant devenus malsains. Vous feriez alors venir une équipe de peintres qui commenceraient à gratter l'ancienne peinture, à mettre un peu d'enduit de ci de là, un peu comme pour les "cicatriser", non obstant de la poussière et la phase rendant invivables les pièces où vous aviez coutume de vivre. Il faut vous armer de patience, car le processus une fois achevé, les peintres vont partir, et vous allez retrouver des pièces toutes neuves, bien sûr après qu'une autre équipe soit passée à son tour pour faire le grand ménage.

Dans cette description métaphorique, où vous l'avez compris, il y a d'abord une phase de"déblayage" (on enlève l'ancienne peinture), puis de "cicatrisation" (on rebouche les trous dans le mur), suivies du "nettoyage des déchets" (on élimine poussières et excès de matière), votre métabolisme est à l'oeuvre, aidé par des équipes d'intervention autrement plus efficaces que si vous aviez dû le faire vous-même. Mais vient un temps où on doit mettre un terme aux travaux de remise en état et sortir les équipes qui, si on les écoutait, voudraient bien occuper des lieux devenus si accueillants... Alors, le système immunitaire passe à une seconde phase, celle où il prend son rôle de "videur".

Cette perspective remet du sens aux questions que je me posais.

J'ai lu ces informations,alors que je recherchais à apprendre de nouvelles techniques énergétiques, de nouvelles orientations en kinésiologie, pour amélioer le bien-être et la santé, et tandis que je cherchais encore à comprendre l'impact d'un soin en magnétisme sur l'équilibre psycho-émotionnel.

Je cite un passage du livre du docteur Michel HENRAD, expliquant la Médecine Nouvelle du docteur Ryke Geerd HAMER, dans son livre incontournable: "Comprendre sa maladie", dont les métaphores sont nombreuses et didactiques...

Bonne lecture à tous! Et belle guérison!


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.